Répondant à une question de Joachim MBANZARédacteur en chef de La Semaine Africaine, le président congolais maintient sa position et va même jusqu'à la provocation. François HOLLANDE et l'O.I.F oseraient-ils se prendre pour l'O.N.U ? Au Congo le big boss c'est lui, et lui il dit que c'est le référendum qui tranchera. En Kituba on dirair : "pesa imbwa, imbwa ku manga" !
Fi donc de l'injonction de François HOLLANDE et de ces c... de Chefs d'Etat africains qui n'ont pas compris que le meilleur candidat c'était Henri LOPEZ. Regardez, écoutez.

Arrivé au pouvoir par un coup d’Etat sanglant, Blaise COMPAORE préside sans partage aux destinées du Burkina Faso depuis vingt sept (27) ans. Voici deux (2) ans que le pays des Hommes intègres traverse une forte zone de turbulence provoquée par la funeste volonté de son Président à modifier la constitution de son pays pour vouloir briguer un nouveau mandat.

Lire la suite...

Arrivé au pouvoir par un coup d’Etat sanglant, Blaise COMPAORE préside sans partage aux destinées du Burkina Faso depuis vingt sept (27) ans. Voici deux (2) ans que le pays des Hommes intègres traverse une forte zone de turbulence provoquée par la funeste volonté de son Président à modifier la constitution de son pays pour vouloir briguer un nouveau mandat.

Lire la suite...

Très souvent dans mes articles, j’insiste sur le rôle des connaissances acquises à l’école, au collège au lycée et à l’université. Ces connaissances sont essentielles car elles nous permettent de comprendre notre pays, de savoir d’où nous venons et comment préparer l’avenir. Ces connaissances nous permettent aussi de comprendre les autres, le monde et savoir comment interagir avec lui

Lire la suite...