Lorsque j’ai appris la mort de Boutros Boutros Ghali, mes premières pensées ont été pour sa famille et pour tout le peuple égyptien. Qu’ils trouvent ici mes condoléances les plus attristées pour cette perte immense.
 Ma deuxième pensée a été pour le peuple africain et toute l’humanité. En effet, Boutros Boutros Ghali a été un grand diplomate qui a beaucoup apporté à l’Afrique et au monde.
 Premier africain a occupé le siège de Secrétaire Général de l’ONU, il succéda au grand Javier Pérez de Cuellar. Ghali eu le mérite de gérer la crise du Kossovo et son management de l’ONU lui attira les foudres injustifiées des Américains, notamment de son secrétaire d’Etat Madeleine Albright.
 Mais malgré cette haine des américains, il sut défendre la cause de l’Afrique et obtenir que son successeur soit aussi un Africain. Il prépara de ce fait et avec brio l’élection de Kofi Annan à ce poste.
 L’Afrique et le monde perdent un grand homme de paix. C’est lui le grand argentier de la paix entre l’Israël et l’Egypte, mais aussi entre l’Israël et le monde arabe en général, notamment avec les Palestiniens, même s'i reste beaucoup à faire.
 Nous élevons nos prières vers Dieu tout puissant pour qu’il l’accueille dans son royaume.
 Adieu et merci

 

Didier Mouegni Ivolo