FRONT REPUBLICAIN POUR LE RESPECT

    DE L’ORDRE CONSTITUTIONNEL ET

      L’ALTERNANCE DEMOCRATIQUE

                                -----------------

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

La conférence des présidents du FROCAD s’est réunie ce jeudi 19 novembre 2015 au siège de l’UPA.D.S sous la direction de Monsieur Jean Apollinaire TSIBA, membre de la Coordination, assurant l’intérim du Coordonnateur démissionnaire. L’ordre du jour a porté sur deux points, à savoir l’adoption du nouvel organigramme et la mise en place du nouveau directoire du FROCAD.

Après l’adoption du nouvel organigramme qui indique que désormais la Coordination du FROCAD est dirigée par un président et six responsables des départements spécifiques, les participants à la réunion ont désigné par consensus  le directoire de cette plate-forme politique de l’opposition composé ainsi qu’il suit :

1.        Président de la Coordination : Pascal TSATY-MABIALA ;

2.        Responsable chargé de la Gouvernance électorale : Clément MIERASSA ;

3.        Responsable chargé des Relations extérieures : Claudine MUNARI ;

4.        Responsable chargé de la Communication, Porte-parole : Guy-Romain KINFOUSSIA ;

5.        Responsable chargé des organes décentralisés et de la mobilisation : Paul NDOUNA ;

6.        Responsable chargé de l’Administration et des finances : Omer DEFOUNDOUX ;

7.        Responsable chargé de la Gestion des risques : Patrice LAGALI.

Au terme de sa désignation à la présidence de la Coordination du FROCAD, Monsieur Pascal TSATY-MABIALA a demandé à ses pairs ce qui suit : « Il nous faut une organisation efficace, efficiente et équilibrée, animée par des hommes et des femmes dopés par une tension morale qu’éclaire un discours patriotique, lisible et audible, parfaitement adaptée à l’évolution actuelle de la lutte pour la démocratie, l’alternance politique et la liberté. »

Il a en outre souligné que « maintenant nous passons du combat du non au changement de la Constitution de 2002 et, consécutivement, au référendum qui en découlait, à celui du rejet du référendum et de la Constitution du 6 novembre 2015, sans écarter l’offre de dialogue sur la gouvernance électorale, à condition qu’il ait lieu sous l’égide de la Communauté Internationale ».

Fait à Brazzaville, le 19 novembre 2015         

Le Responsable de la Communication, Porte-parole du FROCAD,

 

 

      Guy-Romain KINFOUSSIA