Tenant compte du Congrès Unitaire Extraordinaire de l'U.PA.D.S tenu à Brazzaville en juin 2013 qui a fait renaître l'espoir et la combativité parmi les militants, et rétabli la confiance entre les cadres et les militants,

Rappelant le triple NON de la déclaration du Conseil National lors de sa session ordinaire des 18 et 19 décembre 2014, base du barrage au coup d'Etat attenté contre la Constitution et la République, programmé par le Président Denis SASSOU NGUESSO,

Approuvant sans réserve la position du Parti maintes fois réaffirmée par le Premier Secrétaire, le Camarade Pascal TSATY-MABIALA, sur le référendum devant ouvrir la voix à un troisième mandat pour le Président Denis SASSOU NGUESSO, et stipulant clairement que si la légalité du référendum ne peut être contestée, en revanche l’opportunité est sujette à caution pour un Président de la République en fin de mandat,

Considérant la légèreté des propos rétrogrades tenus lors de la manifestation honteusement baptisée « Assises de Mouyondzi » par monsieur Gaspard KAYA plus connu sous l'appellation de KAYA MAGANE,

La Coordination Europe-Amériques de l'Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale

Exprime son soutien sans faille à l'attitude de fermeté du Secrétariat National dans l'application stricte du règlement intérieur librement voté lors du Conseil National de Dolisie 2013, de l'échelle des sanctions prévues par les Statuts du Parti,

Condamne avec la plus grande sévérité les positionnements irresponsables propres à démotiver les militants, d'autant plus qu'ils sont l’œuvre machiavélique de cadres de haut niveau qui s'avèrent être des irresponsables infiltrés au cœur même de notre parti par Monsieur SASSOU NGUESSO.

Félicite la J.U.PA.D.S pour avoir osé prendre une déclaration courageuse et sans ambigüité sur ces propos indignes.

Suggère la mise à l’écart de tels cadres des instances du Parti,  afin d’éviter toute voix discordante qui ne ferait que nous replonger dans des querelles dont le Congrès Unitaire Extraordinaire de juin 2013 nous a affranchis.

 

A Paris, le 25 septembre 2015.

Pour les militants et la Coordination Europe-Amériques de
l'Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale (U.PA.D.S).

Le Président de la Coordination,

 

Didier MAHOUÈLE ma MAKITA