Le vendredi 14 novembre dernier, Mathias DZON, entouré de ses lieutenants, a adopté avec des membres de l'opposition de plusieurs pays africains une déclaration commune portant sur le respect de l'ordre constitutionnel.

A l'issue de cerre rencontre qui a eu lieu à Paris, est né l'I.P.D.D (Initiative Panafricaine Pour la Défense de la Démocratie.
 
L'I.P.D.D comprend donc à sa création des partis d'opposition plus ou moins connus, venant du Sénégal, du Benin, de la République Démodratique du Congo, du Burundi, de la Guinée Equatoriale, de la République Centraficaine, du Gabon et de la République du Congo.
 
Nous souhaitons longue vie et franc succès à cette nouvelle alliance.
 
Didier Mahouèle ma Makita
Président de la Coordination Europe-Amériques de l'U.PA.D.S