La République du Congo s'est imposée à domicile contre le Soudan (2-0) en éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, ce mercredi 10 septembre. C'est la deuxième victoire en autant de matches pour les Diables Rouges dans le groupe A, tandis que le Soudan reste sur deux défaites.

La belle histoire continue pour le Congo-Brazzaville. Alors qu'ils n'ont dû leur qualification pour la phase de poules des éliminatoires de la CAN 2015 qu'à la disqualification du Rwanda (qui avait aligné un joueur à double identité), les Diables Rouges ont donc remporté leur deuxième victoire dans le groupe A contre le Soudan (2-0), après s'être imposés sur le terrain du Nigeria (2-3) samedi.

Les hommes du sélectionneur français Claude Le Roy n'ont pas attendu longtemps avant de prendre l'avantage devant leurs supporters. Dès la 3e minute, un corner est repris d'une tête décroisée par Férébory Fodé Doré. Le ballon tape le haut du crâne du défenseur soudanais chargé de surveiller le premier poteau et finit sa course au fond des filets (1-0, 3e).

 Le Rémois Prince Oniangué fait le break

  Suite à cette ouverture du score du joueur du Botev Plovdiv (Bulgarie), les Congolais se replient rapidement dans leur camp, où ils passent le plus clair de leur temps en première période. Ils subissent le jeu souvent rugueux des Soudanais, provoquant l'énervement de leur sélectionneur sur le bord du terrain. Les Diables Rouges reprennent du poil de la bête et repartent à l'attaque après la pause. Une domination stérile jusqu'à la première minute des arrêts de jeu. Laissé seul à la réception d'un coup-franc excentré, le capitaine de la sélection, Prince Oniangué, inscrit de la tête le deuxième but de son équipe (2-0, 91e).

  

Grâce à ce nouveau succès, le Congo prend la tête du groupe en attendant le résultat du déplacement du Nigeria en Afrique du Sud, ce mercredi à 18h TU. Le Nigeria doit se rattraper après sa défaite inaugurale, alors que l'Afrique du Sud a l'occasion de rejoindre les Diables Rouges, après avoir battu le Soudan (0-3) lors de la première journée.

 

RFI