S'adressant ainsi aux membres de l'U.PA.D.S des six arrondissements de Pointe-Noire, Pascal TSATY-MABIALA a indiqué : " Notre sens des responsabilités oblige l'U.PA.D.S à participer aux futures élections locales afin de permettre à ce parti d'avancer, de ne pas se bloquer et de s'arrêter. L'U.PA.D.S n'a pas le droit de boycotter les futures élections locales, ce serait la pire décision politique que le parti n'ait jamais prise, mais à condition de mettre en place avant la tenue de celles-ci, une commission électorale indépendante dotée de tous les pouvoirs possibles ".

Avec les membres de l'U.PA.D.S de Pointe-Noire, Pascal TSATY-MABIALA a aussi passé en revue plusieurs questions de la vie du parti, notamment la formation de ses membres, la mobilisation des électeurs, les relations de l'U.PA.D.S avec d'autres formations politiques du pays et ceux de la sous-région africaine, le changement ou la révision de l'actuelle constitution et autres. " Au sujet de la constitution, notre position est claire : nous sommes un parti républicain respectant les lois et règlements de la République, pour faire trembler le pouvoir, nous avons aussi des droits que nous offre la constitution, ceux d'exprimer sous plusieurs formes notre mécontentement sur certaines questions politiques du pays. La constitution actuelle, on ne la touche pas, car celle-ci a donné au peuple congolais, la paix et la stabilité souhaitées ", a-t-il déclaré.

Pour sa part, s'exprimant sur la mobilisation des militants de ce parti à Pointe-Noire, Jean LOUVOSSO, coordonnateur des fédérations de l'U.PA.D.S à Pointe-Noire, a expliqué que cette assemblée générale se tenait après la restructuration de tous les comités fédéraux des arrondissements de la ville océane, élément essentiel pour la mobilisation des militants pour de futures batailles électorales, à l'instar des élections locales qui pointent à l'horizon, pour lesquelles l'U.PA.D.S a l'obligation des meilleurs résultats. La fin de cette cérémonie a été marquée par la présentation au public des membres du bureau national de l'U.PA.D.S et ceux des premiers secrétaires des fédérations de l'U.PA.D.S des six arrondissements de Pointe-Noire.

1Séverin Ibara, Agence d'Information d'Afrique Centrale.