Congolaises, congolais,
L’année 2013 vient de se terminer sans démentir le fait que le désir de démocratie du Peuple Congolais reste victime des coups répétés qui lui sont régulièrement assénés avec grande fureur par le pouvoir de Mpila. Nous n’avons à aucun moment relâché notre vigilance, dénonçant sans réserve ces attaques chaque fois qu’elles se sont produites. Le Congrès Unitaire Extraordinaire du mois de juin, la rentrée politique en septembre et les sessions inaugurales du Bureau Politique et du Conseil National, tenues à Dolisie les 8 et 9 décembre, auxquelles il faut ajouter les interventions remarquées de nos parlementaires au Sénat et à l’Assemblée Nationale, ont été des occasions privilégiées pour dire notre ras-le-bol des méthodes antidémocratiques du pouvoir en place.

La Coordination U.PA.D.S Europe-Amérique, relayant la voix du peuple qui remonte via les militants de l’U.PA.D.S partout au Congo et dans la diaspora, conclut le bilan de cette année 2013 en dénonçant clairement ceux qui ont longtemps fait du tort au pays par l’instauration d’un système de gouvernance par la force, dont les dérives mafieuses contribuent largement à la déstabilisation de l’Etat. Nous répétons, avec véhémence, que notre intransigeance sur le rejet et la condamnation d’un tel système est irréductible.

En ce début d’année 2014, nos vœux de bonheur, de santé et de prospérité vont naturellement au Peuple congolais tout entier. Que chacune et chacun, qu’il réside au Congo ou ailleurs dans le monde, soit rempli de ce fier élan et de cette détermination que nous ont légués la Conférence Nationale Souveraine et notre première expérience démocratique sous la conduite du Président Pascal LISSOUBA.

Nous, Membres de la Coordination U.PA.D.S Europe-Amériques, invitons particulièrement Monsieur Denis SASSOU NGUESSO, à peser de toute sa responsabilité dans ses fonctions de Président de la République, reconnues comme telles, à rassembler les forces vives de la Nation autour d’une table, afin de faire, secteur par secteur, le point sur l’état réel du pays. Point, où seront ouvertement et courageusement évoqués les problèmes qui minent le pays. Tel est le défi qui devrait se poser à nous. Le mal étant plus profond qu’on ne le croit,  le présent appel est d’une nécessité impérieuse, afin d’espérer éradiquer les survenues récurrentes des crises socio-politiques qui ne font que du tort au pays, aggravant chaque jour les conditions de vie déjà bien précaires des populations. 

Pour l’année 2014 qui vient de commencer, dans la perspective d’apaisement et de construction nationale telle que nous la concevons, et nul doute que c'est le sentiment de la majorité des congolais, nous, Membres de la  Coordination Europe-Amériques de l’U.PA.D.S, exigeons auprès de Monsieur le Président de la République :

- De ne pas toucher à la Constitution de la République du Congo du 20 janvier 2002 ;

- Le respect strict des accords de la Concertation politique de Dolisie ;

- Une amnistie intégrale et le retour au bercail de tous les exilés politiques, car il est inimaginable et inadmissible de voir certains dignes fils du pays, affronter depuis tant d’années, les vicissitudes qu’occasionne la vie en exil ;

De même, nous rappelons :

- Qu’il est temps de sonner la fin de l’ère de la "démocratie" d’intimidation savamment entretenue par le pouvoir, le mutisme, le clientélisme, la corruption et autres vices en servant de base. Les choses doivent être claires : la détermination du Peuple congolais à reprendre la route de la démocratie est plus que nécessaire et ne sera pas enrayée par les manœuvres même les plus sanglantes des fossoyeurs patentés de la démocratie.

- Que le devoir qui est le nôtre et qui nous tient à cœur, est celui d’interpeller, tant que possible, les hautes instances dirigeantes nationales afin que les situations comme celles récemment traversées, marquées par une brutalité inexplicable, ayant gratuitement endeuillée de nombreuses familles congolaises, ne se reproduisent plus jamais. Les armes de guerre doivent être enterrées et faire place au bouillonnement intellectuel et à l’amour de son prochain et de la Nation, pour que tout soit dans la beauté.

Paris, le 02 janvier 2014.

Didier MAHOUELE ma MAKITA
Président de la Coordination U.PA.D.S EUROPE-AMERIQUES